Mme Ana Isabel González participe au programme Hackatón Femenino dans le cadre d’une initiative au Costa Rica qui encourage les jeunes femmes à s’engager dans le domaine des technologies. Le programme est soutenu par le Fonds d’affectation spéciale d’ONU Femmes pour l’égalité des sexes. Photo : Sulá Batsú/Natalia Vargas

Le Fonds d’affectation spéciale d’ONU Femmes pour l’égalité des sexes

Fund for Gender Equality icon

En tant que dispositif international d’octroi de subventions, le Fonds d’affectation spéciale pour l’égalité des sexes soutient l’autonomisation économique et politique des femmes dans le monde entier. Il finance les initiatives à fort impact que mènent des organisations dirigées par des femmes et qui aboutissent à des résultats concrets, particulièrement pour les femmes et les filles les plus marginalisées. En 2015, le Fonds a consacré 7,6 millions de dollars des États-Unis à 53 programmes actifs, et il a octroyé 7,3 millions de dollars des États-Unis en 24 nouvelles subventions à l'issue d'un processus de sélection rigoureux portant sur 1 400 soumissions. Le portefeuille total du Fonds comprend aujourd’hui 120 programmes d’une valeur de 64 millions de dollars des États-Unis.

Lorsque Pamela Araya était une jeune fille, elle vivait dans une zone rurale du Costa Rica et adorait démonter des ordinateurs. En grandissant, elle a réalisé qu’elle souhaitait créer des programmes informatiques. Mme Araya est allée étudier le génie informatique à l’Institut de technologie du Costa Rica au nord de San Carlos. Du fait qu’elle venait d’une zone rurale pauvre, la pression sociale qu’elle a subie l’incitant à poursuivre une carrière « plus féminine » a été intense. Mais Mme Araya refusait de changer d’avis. Aujourd’hui, cette femme de 22 ans suit un stage en tant que développeuse de logiciel junior dans une société de génie logiciel. « Je me sens forte, comme si j’étais capable d’accomplir beaucoup de choses », dit-elle fièrement.

Le parcours de Mme Araya vers l’autonomisation dans le secteur des technologies où les hommes occupent une place dominante a été facilité grâce au Technological Café, un événement organisé par la coopérative Sulá Batsú, avec le soutien du Fonds d’affectation spéciale d’ONU Femmes pour l’égalité des sexes. L’événement a permis de réunir un vaste éventail d’entrepreneuses et de responsables technologiques dynamiques pour encadrer les jeunes femmes comme Mme Araya. Poursuivant ses rêves, elle participe aujourd’hui à une série continue d’événements Technological Café en tant que leader et mentor accompli. « C’est difficile de faire la connaissance d’autres femmes qui étudient la technologie, car elles sont si peu nombreuses. Je suis ravie de pouvoir en rencontrer et de leur parler. Il n’y a rien qu’une femme ne puisse accomplir ; ce sont des mythes du passé. »

‘Our work is powerful’: Rural women’s cooperatives cultivate a brighter future

Le Fonds pour l’égalité des sexes est à la fois innovant et important : une source généreuse de financement dédiée à l’égalité des sexes, soutenue par le pouvoir et l’ingéniosité d’ONU Femmes. La formation en gestion axée sur des résultats est l’une des exigences les plus précieuses qu’un donateur ait joint à une subvention octroyée à Karama. Le Fonds pour l’égalité des sexes est unique par une telle contribution à notre renforcement organisationnel. »

KARAMA, bénéficiaire du Fonds pour l’égalité des sexes

La liste complète des bénéficiaires du Fonds en 2015 est disponible ici : https://www.unwomen.org/fr/trust-funds/fund-for-gender-equality/grantees .

Fonds pour l’égalité des sexes

 

53

programmes actifs

d’une valeur

28.3

millions de dollars des États-Unis

 

218000

bénéficiaires