Photo : UN Women/Ryan Brown

Plaider pour le changement

Par le biais de campagnes de plaidoyer auxquelles des partenaires tant publics que privés se sont ralliés, aux côtés d’Ambassadrices de bonne volonté mondialement connues, nous avons atteint un public de plus d’un milliard de personnes. Nous entendons inspirer, interpeller et changer les gens, afin de mettre le monde entier sur la voie d’une meilleure égalité des sexes.

Campagnes

Ce jour-là, des gens de 70 pays du monde entier ont fait la même chose, quelque chose d'étrange : ils ont coloré en orange leur quartier pour appeler à l'élimination de la violence envers les femmes. Des édifices emblématiques tels que l'Empire State Building, le bâtiment du Secrétariat des Nations Unies à New York ainsi que le Sphynx et les Pyramides de Gizeh, en Égypte, ont été éclairés d'une lumière orange : des déclarations publiques que personne ne pouvait ignorer en passant par là.

La question des droits de la femme est liée à ma propre personne et à mon vécu personnel, à un point tel que je ne saurais imaginer de possibilité plus passionnante que celle de servir comme Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes.

Emma Watson, Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes

Secteur privé

Les partenariats conclus avec des entreprises tout au long de l'année nous ont permis de profiter de la portée exceptionnelle de la publicité. Des vidéos montrant ce que des femmes étaient parvenues à faire et appelant à l'égalité des sexes ont été diffusées gracieusement sur les gigantesques écrans donnant sur les trois plus grandes courses automobiles de la NASCAR ainsi que lors de huit matches de la National Football League. Des solliciteurs parcouraient le public pour renforcer les messages diffusés en demandant aux amateurs de sport ce qu'ils avaient appris.

Une proportion croissante de nos partenariats stratégiques commence à s’établir fermement dans le monde des entreprises, à mesure que nous initions une collaboration pour promouvoir l’autonomisation économique des femmes et que nous sollicitons des hommes pour qu’ils assument leurs responsabilités face au changement.

MME PHUMZILE MLAMBO-NGCUKA Sous-secrétaire générale des Nations Unies et Directrice exécutive d’ONU Femmes